« Vive le progrès, dussions nous en crever ! »

C'est ce qu'un prof de terminale disait déjà, au tout début des années 70, et tout porte à croire qu'il avait raison. Le constat est irréfutable : la destruction de la planète Terre, ou plus exactement de nos moyens de subsistance, s'est accélérée, et malgré une prise de conscience a priori de plus en plus largement répandue, les plus gros destructeurs ne semblent pas être disposés à changer de logiciel.
Il faudra donc faire « sans eux » plutôt que contre eux.

Nous avons tous, individuellement, le pouvoir de changer les choses, mais nombreux sont ceux qui ne le savent pas (encore), et il est hypocrite et vain d'attendre que les « collectivités » changent sans commencer par changer nous-même.

Certes, lutter contre l'épuisement galopant des ressources, les déforestations, l'extermination d'espèces vivantes etc revient à déplacer des montagnes. Mais on ne peut pas déplacer une montagne si on ne commence pas par déplacer quelques cailloux.

Soyons ces cailloux !


J'ose croire qu'il n'est pas trop tard, et le but de cette page est de rassembler quelques unes de ces vidéos qui sont des alertes, des appels au secours qui ne me laissent pas indifférent. Puissent-elles vous toucher également et vous inciter à, vous aussi, déplacer un caillou quotidien.